Péripéties

Photo denim chevron

Il y a bien longtemps que je n’avais pas écrit sur mon site.

Voilà une bonne occasion pour moi de vous tenir informé des dernières semaines qui se sont écoulées, elles n’ont pas été de tout repos.


« Bon, je tiens à vous rassurer »

Voilà maintenant 3 semaines que je n’ai pas données de nouvelles concernant les livraisons des Type 5 en toile chevron ainsi que des suites du financement participatif.

La dernière fois, il était question de la commande que j’ai passée auprès de mon fournisseur japonais pour cette fameuse toile. Bon, je tiens à vous rassurer tout de suite, les livraisons auront bien lieu en avril (pas d’inquiétude) en revanche, elles se feront un peu plus tard que prévue.

Initialement, les premières livraisons devaient intervenir la deuxième semaine du mois de Pâques, malheureusement, des contre-temps vont retarder la fabrication.

Ces dernières semaines ont été un véritable « thriller », prenez des pop-corn, installez-vous confortablement et lisez bien ce qui suit.

Pop-Corn ?

Pop-Corn ?


« Tisser la toile chevron uniquement pour mon stock »

Si vous suivez mes aventures de près, j’ai effectué en février dernier un virement pour le paiement de la toile chevron suite au financement réussi sur Kisskissbankbank. Celui-ci s’est perdu en route (pour des raisons encore inexpliquées) mais à tout de même atteint le compte de mon fournisseur. Il a fallu attendre plus d’une semaine pour démêler ce premier souci.

En une semaine, les réserves de mon fournisseur ont chuté vitesse grand V, si bien qu’il ait fallu tisser la toile chevron uniquement pour mon stock. J’étais au courant que celui-ci était à son plus bas, nous étions alors fin février et j’étais encore dans les temps pour livrer début avril.

Fin de rouleau à l'atelier

Fin de rouleaux à l’atelier


« La casse d’une pièce primordiale »

Effectivement, j’étais encore dans les temps sauf qu’un deuxième incident est venu s’intercaler : une panne sur la machine à tisser.

Comme j’expliquais au blog « Comme un Camion »  la toile chevron a été créée suite à une erreur de tissage. Malgré cela, mon fournisseur a décidé de l’ajouter à sa collection de tissus. Une seule machine était capable de reproduire cette « erreur de tissage » et la casse d’une pièce primordiale a bien failli faire annuler la commande.

La toile selvedge a la particularité d’être fabriquée sur d’ancienne machine à tisser, de ce fait, remplacer une pièce qui ne se fabrique plus, revient parfois plus cher que le prix de la machine elle-même.


Tasks list

Tasks list

« Nuits blanches (…) réponse négative suite à mes harcèlements« 

Après de long échange par e-mail, d’âpre négociation pour la réparation de la machine et le doublement de ma commande, j’ai réussi à convaincre mon fournisseur de ne pas me laisser en plan.

Je vous passe les détails de mes nuits blanches, des e-mails échangés malgré le décalage horaire entre la France et le Japon et la peur d’une réponse négative suite à mes harcèlements nombreuses requêtes.

Après avoir réparé le « Graal », il a fallu la régler précisément pour qu’elle puisse produire exactement la qualité que j’ai commandé, soit une toile comprise entre 13,5.oz et 14.oz au toucher légèrement rugueux et à un intérieur doux sur la peau.


« Les premières tombées de métier »

Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, j’ai demandé à ce que l’on m’envoie les premières tombées de métier (première photo de cet article). Une tombée de métier à tisser, c’est un peu le « bon à tirer » de la toile qui devra sortir une fois les réglages terminés. J’ai reçu cet échantillon fin de semaine dernière, j’ai pu valider la qualité et je devrais recevoir ma commande dans sa totalité la deuxième ou troisième semaine d’avril (si il n’y a pas d’autres problèmes d’ici là)

Comme moi, je pense que certains d’entre vous devront prendre leur mal en patience, l’attente sera un peu longue mais malheureusement tous les éléments cités ci-dessus sont le fait du hasard.

Tombée de métier

Tombée de métier


« Les demandes seront traitées (…) braguette ouverte »

Enfin, je reçois énormément d’e-mail pour commander mes produits, sachez que je répondrais à tous (avec un peu de temps) mais toutes les demandes seront traitées.

PS : pour reprendre l’expression d’un de mes clients : « vous savez Davy, une faute d’orthographe dans une phrase, c’est comme un homme habillé d’un beau costume sur-mesure, mais avec la braguette ouverte ».

Merci de me faire part si j’ai la braguette ouverte dans les commentaires.

Crédit photo « Pop corn » : GentSide

Articles similaires

  • Jeans Février : Type 5 Selvegde + kevlarJeans Février : Type 5 Selvegde + kevlar Cette année j'ai décidé de créer chaque mois un jeans "vitrine". Un jeans vitrine qu'est-ce que c'est ?! Un jeans créé pour l'occasion selon un thème pour démontrer à la fois le […]
  • Jeans du Vendredi #3 AymericJeans du Vendredi #3 Aymeric Cette semaine pour notre rendez-vous du vendredi, nous allons revenir sur un problème qui touche bon nombre de mes clients. En effet Aymeric, notre modèle éphémère... pratique le rugby […]
  • L’arrivée des denims Dao aux Ateliers Paris (+ Soirée)L’arrivée des denims Dao aux Ateliers Paris (+ Soirée) Ca y est ! Mes jeans sont disponibles à Paris, et pas n'importe où, Les Ateliers Paris, concept innovant de bar à vin/boutique de vêtements, seront ma vitrine sur la région […]
  • Je vais délocaliser… dans les Vosges.Je vais délocaliser… dans les Vosges. Depuis 3 ans, je recherchais un atelier capable de fabriquer mes jeans, j'ai bien trouvé un atelier pour fabriquer mes pulls/sweats (à Troyes) mais impossible d'entrer en contact avec un […]
The following two tabs change content below.
Davy Dao

Davy Dao

Artisan Créateur
Je m'appelle Davy, je suis l'artisan derrière la marque DAO. Autodidacte, cela fait plus de 10 ans que je navigue dans l'univers du denim. Depuis 2014, je conçois et fabrique (de mes mains) mes jeans dans mon atelier-boutique situé 5 rue Saint Nicolas à Nancy. A l'image de mon atelier, mon blog est un endroit ouvert à l'échange et à la discussion.
.
Dao letter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *