Notre atelier

atelier Dao

Depuis 2 semaines nous avons commencé à faire visiter notre atelier à nos clients. C’est avec plaisir que nous vous faisons donc découvrir l’endroit où nous confectionnons vos jeans. Tour d’horizon des machines qui composent notre atelier !


Nous sommes conscients qu’il est important et rare pour une marque de disposer d’un atelier à l’étage même de sa boutique. Notre atelier c’est un endroit où nous concevons les nouvelles collections et produisons jusqu’à 15 jeans par jour (soit entre 200 et 300 pantalons par mois)

Si il y a bien une chose dont on se rend rarement compte quand on achète un vêtement, c’est bien le nombre d’heures de travail qui se cachent derrière celui-ci, mais aussi le nombre de machines utilisées.

Pour nos jeans, par exemple, nous utilisons pas moins de 9 machines. Chacune a son importance, chacune a un rôle précis : une vraie petite entreprise ! De bonnes machines sont aussi indispensables que du bon tissu. 

Comme vous n’êtes pas tous experts en couture, nous avons essayé de vous schématiser simplement l’utilité de chaque machines sur un jeans.

ConfectionJeansDAO1

 

° la Reece 101

La machine de référence pour faire des boutonnières sur matières lourdes. Cette machine a été fabriquée aux Etats-Unis. Pour la petite histoire, c’est François (74ans) qui a été mécanicien sur ces machines depuis l’âge de 14 ans qui nous a fournit la nôtre. Dit en passant, c’est certainement une de nos machines les plus récentes.


° La Juki LK

pointarrêtDao
Cette machine sert à faire tous les points d’arrêt sur le jeans (les points de renfort). Elle nous sert également à fixer les passants de ceinture. En somme, elle est là pour assurer les finitions. Ella a été achetée à Troyes lors de la fermeture d’une usine.


° La piqueuse Brother 

Elle fait tout ce que les autres ne sont pas capable de faire, d’après Davy il serait même possible de monter un jeans entier uniquement avec cette machine !


° La double piqueuse Juki LH

Elle permet de coudre avec deux aiguilles simultanément ou de manière dissociée l’une de l’autre. Nous nous en servons notamment pour plaquer nos poches arrières.


° Rimoldi 264 « Points de Chaînette »

Celle-ci vous l’aurez surement déjà aperçu car elle se trouve dans notre boutique, c’est la machine qui nous sert à faire tous les ourlets ! C’est la dernière à rentrer en jeu dans les différentes étapes de construction du jeans. La dernière que nous utilisons (souvent devant vous d’ailleurs) lors des derniers essayages. Achetée à une célèbre marque de vêtement pour enfant basée à Troyes.



 

° Notre Singer 491

BiaisDao
Nous l’utilisions pour poser le biais à l’intérieur des jeans, le biais a le même rôle que le surjet mais celui ci est plus joli.


° L’Union special 52700

 

Nous l’utilisons pour faire les passants de nos jeans (quand on vous disait que chaque machine avait un rôle précis !).


° La ceintureuse, Singer 300W

ceintureuseDao
La Rolls Royce des ceintureuses, elle s’arrache auprès des collectionneurs car elle est devenue plus que rare. Davy a dû se rendre dans le Nord de la France dans une ancienne usine pour la trouver. Elle permet donc de fixer la ceinture au reste du jeans grâce à un guide très utile.


° La surjeutteuse 5 fils Rimoldi 429

surjetteuseDao
Cette machine Italienne comme son nom peut le suggérer, a pour fonction d’assembler les deux pans du jeans (face avant et face arrière). Elle a la tâche essentielle de surfiler le tissu pour éviter que celui-ci ne s’effiloche, ce qui donne des bordures très soignées. C’est l’une des 3 premières machines que Davy a acheté à Nancy et qui est encore à nos côtés, pour encore pas mal d’années !


SONY DSC

Après avoir acquis pas mal de matériel, nous essayons maintenant de trouver des solutions pour nous en détacher et mettre en avant notre coté « intelligence de construction » ou comment fabriquer un jeans avec le moins de matériel possible.

Dorénavant vous saurez comment votre jeans est fabriqué, cela vous permettra peut-être aussi de briller en société lors d’un dîner, qui sait ? 

Si vous êtes curieux de savoir comment toutes mes machines fonctionnent, n’hésitez pas à vous abonner à notre compte Instagram, ou nous publions souvent des vidéos en story !

 

Articles similaires

  • Fabrication française #3 : avant les vacances
    Fabrication française #3 : avant les vacances Avant de partir en vacances, Romain et moi avons placé et coupé des jeans afin de continuer à produire pour ma rentrée. Dans un autre temps, j'essaye de remettre des machines en route, […]
  • DAO DENIM LIN : le 1er jeans en lin cultivé en France
    DAO DENIM LIN : le 1er jeans en lin cultivé en France Suite au lancement de notre dernier projet : DAO DENIM LIN (qui était disponible à un tarif préférentiel ici), il est temps de faire le point de cette aventure qui prend une tournure tout […]
  • Le concept DAO en 5 points
    Le concept DAO en 5 points Installé depuis 3 ans à Nancy, certains se posent des questions sur ce que nous faisons au 5 rue Saint Nicolas. Machines, fils, jeans, pantalons, retouches, des personnes en tablier, […]
  • Jeans Vitrine Avril – DENIM ART
    Jeans Vitrine Avril – DENIM ART Après Février et Mars voici donc le "Jeans Vitrine" d'Avril. Pour ceux qui ne suivraient toujours pas, je vous invite à consulter les jeans des mois précédents ici ou là. Pour ce mois […]
The following two tabs change content below.
Romain

Romain

Romain

Derniers articles parRomain (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.
Newsletter