Jeans Vitrine Juillet : Le Bermuda Français + MàJ

Etiquette poche arrière

En ce mois de juillet, nous avons décidé de créer non pas un jeans spécial, mais un bermuda ! Nous vous présentons donc : Le Bermuda Francais.

-

Ce bermuda aux couleurs bleu, blanc, rouge a été créé pour le mois de la Fête Nationale : Cocorico ! La petite particularité de celui-ci, outre le fait que ce soit un bermuda, est qu’il sera disponible à la vente en quantité très limitée et numérotée ! Seulement 7 modèles seront disponibles numérotés de 1 à 7 donc, inutile de vous dire qu’il faudra le réserver si ce n’est déjà fait.

-

Jeans Vitrine Juillet

 -

« 50% de plastique de bouteille recyclé »

 

J’ai voulu accentuer le coté écologique (j’y viens dans le paragraphe suivant) car côté technique, ce bermuda est taillé dans une toile bi-face bleue marine au touché doux constitué à 50% de coton peigné (intérieur) et 50%  de plastique de bouteille recyclé (extérieur), au rendu légèrement brillant, les coutures sont rouge et blanche.

Le tout formant un ensemble très « France » sans pour autant tomber dans l’extravagance.

-

bottle

Plastique de bouteille recyclé.

Poche Arrière

Poche Arrière – Matière bi-face

-

« L’écologie (…) du bon sens (…) prise de conscience »

Venons-en au fait, je n’en parle que très rarement car l’écologie ne doit pas (pour moi) être un effet de mode ou même être un argument  de vente, cela doit être quelque chose de naturelle c’est simplement avoir du bon-sens. Lorsque j’étais en Asie pour développer ma première collection, j’ai vu des choses qui m’ont faire prendre conscience que les produits fabriqués dans le Sud-Est asiatique et consommés en Europe nuisent considérablement à notre planète.

Pour appuyer un peu plus ma prise de conscience, je vais vous écrire une histoire que je raconte parfois aux clients que je croise en boutique.

-

« Etang bleu (…) déforestation »

 

Pour faire fabriquer mes premiers produits (il y a 3 ans), j’ai visité plus d’une vingtaine d’ateliers et usines au Viet-Nam. Beaucoup d’entre eux n’étaient pas aux normes que se soit au niveau sanitaire ou sur le respect du travail des enfants.

A l’époque, je ne me rendais pas compte dans quel bateau je m’étais embarqué. Suite à la fabrication de mes premiers D17 dans l’atelier le « moins pire » il a fallu les délaver. C’est à ce moment précis que j’ai vraiment pris conscience de toute la dangerosité de faire délaver un jeans.

Imaginez-vous un étang totalement bleu indigo, des poissons morts aux branchies bleus simplement à cause du rejet des eaux usées de l’usine qui délavait des jeans. Ajoutez à cela la déforestation des pays voisins (Laos et Cambodge) pour alimenter en bois des chaudières longues de près de 6 mètres sur 2 mètres de large seulement pour faire chauffer l’eau lors du processus de lavage.

Bref, j’avais besoin de tout cela a l’époque pour me rendre compte que ce n’était pas ce que je voulais ; je ne voulais pas polluer la terre de mes parents. (oui, dit comme cela, cela peut paraître un peu bateau mais c’est la vérité)

-

Aujourd’hui, j’ai la conscience plus tranquille, en fabricant en France, je suis d’abord sûr qu’aucun enfant n’a été forcé de travailler 12h d’affiler pour fabriquer un de mes produits. Suite à mon expérience calamiteuse du « washeur » j’ai décidé d’arrêter purement et simplement de délaver mes jeans.

Lorsque j’ai ouvert ma boutique, nous avions monté une présentation d’affaire dans laquelle nous parlions de développement durable. Nous posions simplement une question :

« Seriez-vous prêt à faire 8 aller/retour Paris-Marseille en voiture pour acheter votre jeans ? »

Non ? Et bien, c’est l’équivalent du bilan carbone d’un produit fabriqué en Asie.

Loin de moi l’idée de vouloir vous faire culpabiliser mais si je peux faire prendre conscience à certains de mes lecteurs le non-sens d’acheter des produits qui viennent du bout du monde cela sera déjà une bonne chose. Avant il n’y avait pas spécialement le choix d’acheter autre chose que des produits estampillés « Made in Asia » maintenant, une multitude de marques se sont lancées dans le « Made in France » (du slip en passant par le t-shirt et bien sûr, le jeans).

Vous avez donc le choix au moins de mixer vos achats tout en restant logique avec votre budget, certains me diront que cela reste « chère » je répondrais que cela n’est pas inabordable bien au contraire.

-

« Made in France », la mode, la création et le « cool »

 

Enfin et pour finir sur ma longue parenthèse sur l’écologie et le « Made in France », aujourd’hui, je fabrique en France et pour autant, j’essaye de mettre autre chose en avant. Certes c’est un argument que j’utilise beaucoup sur Instagram ou dans le titre de mon site « le jeans francais », car je considère que c’est une bonne chose pour notre pays mais, je trouve cela un peu réducteur.

Mes jeans ne sont pas « simplement » fabriqués ici, ils ont bien d’autres atouts pour séduire, ils sont notamment personnalisables, qualitatifs et bien fabriqués. Le « Made in France » pour moi cela doit être la cerise sur le gâteau lors de la phase d’achat et pas l’argument essentiel.

Vous allez certainement me dire que je deviens un peu étrange, j’essaye simplement de faire un mix entre le « Made in France », la mode, la création et le « cool ».

-

« Chaque exemplaire sera numéroté »

 

Revenons dont à notre « Bermuda Francais », chaque exemplaire sera numéroté vous assurant un côté unique qui saura faire la fierté des plus exigeants. Le principe des « Jeans Vitrine » était à la base de montrer les capacités créatives et techniques dont j’étais capable, mais chaque mois, j’avais plusieurs demandes d’achat concernant ceux-ci, le problème étant que je ne les faisais qu’en un seul exemplaire (à ma taille) je ne pouvais contenter tout le monde. J’ai donc décidé de vous proposer celui-ci pour l’été.

-

Poche Numérotée

Poche Numérotée

 

Face Avant

Face Avant

-

Avec l’arrivée du soleil, beaucoup de clients me demandaient si je faisais justement des shorts ou bermudas, et c’est compréhensible. Lorsque j’ai lancé ma marque, j’avais dérivé mon premier modèle de jeans en bermuda et celui-ci avait déjà à l’époque rencontré un certain succès. Avec l’arrivée de nouveaux fournisseurs, j’ai donc pu choisir un produit idéal pour créer « Bermuda Francais » : une toile issue pour moitié du recyclage de bouteilles plastique. Sans vouloir faire de politique, ou prendre parti, avec un bermuda aux couleurs francaises et un geste pour l’environnement on pourrait croire que je veux me présenter aux élections, je vous rassure tout de suite ce n’est pas le cas bien évidemment.

Fleur de coton en vitrine

Fleur de coton en vitrine.

 -

Mise à jour du 27 Juillet.

Et voici donc les bermudas que je viens de terminer et prêt à être envoyer chez leurs propriétaires respectifs.

Bermuda Francais

Bermuda Français numérotés de 1 à 7

Articles similaires

  • L’arrivée des denims Dao aux Ateliers Paris (+ Soirée)L’arrivée des denims Dao aux Ateliers Paris (+ Soirée) Ca y est ! Mes jeans sont disponibles à Paris, et pas n'importe où, Les Ateliers Paris, concept innovant de bar à vin/boutique de vêtements, seront ma vitrine sur la région […]
  • Jeans du Vendredi #3 AymericJeans du Vendredi #3 Aymeric Cette semaine pour notre rendez-vous du vendredi, nous allons revenir sur un problème qui touche bon nombre de mes clients. En effet Aymeric, notre modèle éphémère... pratique le rugby […]
  • 1 an et 500 jeans plus tard.1 an et 500 jeans plus tard. Voilà 1 an que ma boutique est ouverte et nous allons fêter ensemble ce 1er anniversaire. Quelques évolutions sont au programme. Si vous êtes de Nancy vous avez peut-être déjà foulé le […]
  • Jeans Vitrine de Juin – Self-Aged CycloJeans Vitrine de Juin – Self-Aged Cyclo Voici donc venu le "Jeans Vitrine" de Juin, je vous présente "Self-Aged Cyclo". Derrière ce nom se cache un mélange des genres, j'ai voyagé très (trop ?) loin pour créer cette nouvelle […]
The following two tabs change content below.
Davy Dao

Davy Dao

Artisan Créateur
Je m'appelle Davy, je suis l'artisan derrière la marque DAO. Autodidacte, cela fait plus de 10 ans que je navigue dans l'univers du denim. Depuis 2014, je conçois et fabrique (de mes mains) mes jeans dans mon atelier-boutique situé 5 rue Saint Nicolas à Nancy. A l'image de mon atelier, mon blog est un endroit ouvert à l'échange et à la discussion.
.
Dao letter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *